Les startups labellisées FrenchTech

les-startups-labellisees-frenchtech

Les startups calédoniennes ont rejoint la communauté French Tech il y a un mois. Elle réunit des startups et des investisseurs. Cette labellisation est une reconnaissance du savoir-faire de l'écosystème technologique calédonien à l'internationale.

Grâce à cette labellisation, les startups membres de la communauté pourront bénéficier d’opportunités financières en accédant notamment au fond de 2 millions d’€ ou encore au programme French Tech Tremplin. Les startups pourront bénéficier également des opportunités marketing avec une visibilité internationale mais aussi des opportunités fiscales. C’est Vaimu’a Muliava, membre du Gouvernement en charge notamment de la transformation numérique qui a porté ce projet de labellisation au plus haut niveau national notamment auprès du cabinet de Cédric O, le secrétaire d’Etat en charge du numérique après avoir participé au Digital Fest de Tahiti l’an dernier.

Le groupement de startups calédonienne a déposé un dossier de candidature au mois d’avril avec le soutien du Gouvernement et du pole innovation de l’Adecal Technolpole et l’Etat a accordé cette labellisation. L’Etat finance également les communautés French Tech par l’intermédiaire de la BPI comme l’explique le Haut-Commissaire Laurent Prévost.

Quand on pense French Tech, on pense forcément numérique alors que ce n’est pas forcément le cas explique Cédric Delisle, le président de French Tech Nouvelle Calédonie.

La French Tech regroupe 109 communautés implantées dans plus de 100 villes en France et à travers le monde. A termes, la Nouvelle Calédonie pourrait même devenir une capitale French Tech pour la région.