Les anciens combattants à l'honneur

les-anciens-combattants-a-l-honneur

Cérémonie militaire hier en fin d’après-midi sur la place Bir Hakeim. On célébrait les 100 ans de l’amicale doyenne des anciens combattants de Nouvelle-Calédonie.

Reportage complet de Frédéric Joncheray

Un centenaire qui était l’occasion d’honorer tous les anciens combattants, et en premier lieu les glorieux anciens de la Grande Guerre, qui au lendemain de ce conflit mondial fondèrent l’amicale dans le but de perpétrer l’entraide initiée au front. Jean Romary, le président honoraire de l’amicale des anciens combattants, entouré des portes drapeaux de nos associations patriotiques, a ainsi rappelé au pupitre les conditions du retour de nos 1 834 combattants Calédoniens, et leurs premières actions de soutien entre frères d’armes à la naissance de l’amicale. C’est ensuite Madeleine Loqa, enseignante à Lifou, partie cette année en voyage en métropole avec 11 élèves sur les traces de leurs aïeux, qui a lu la citation obtenue par le Bataillon Mixte du Pacifique après la bataille de Vesles-et-Caumont du 25 au 27 octobre 1918.   

Autorités civiles et militaires ont procédé ensuite à un dépôt de gerbe au pied du monument aux morts et de sa stèle où un poilu est érigé. Etaient présents, le président de l’amicale Hervé Leeman , le directeur de cabinet du Haut-Commissaire Mathieu Doligez, le sénateur Pierre Frogier, le président du Congrès Gaël Yanno, Hélène Iekawé pour le gouvernement, le maire de Nouméa Sonia Lagarde, le maire honoraire Jean Lèques, le commandant de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie le général de brigade Christophe Marietti, et le commandant supérieur des forces armées en Nouvelle-Calédonie le général de division Thierry Marchand.


Après la cérémonie, les membres de l’amicale doyenne des anciens combattants sont allés sur le parvis de la Cathédrale Saint-Joseph. Le père Michel Toekidjio a alors béni le nouveau drapeau de l’amicale au pied de la statue de Jeanne d’Arc avant de célébrer une cérémonie œcuménique. Un beau centenaire qui s’est achevé autour d’un verre de l’amitié au Congrès.

Ajoutons qu’à l’occasion de ce centenaire, deux anciens combattants d’Afrique du Nord, André Lesprit et René Cazenave, se sont vus remettre la Croix du Combattant. Anna Roulière, adjointe au directeur de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre de Nouvelle-Calédonie, a été décorée au nom de la ministre des armées de la médaille d’honneur en argent.