Le vol du 5 mars en question

le-vol-du-5-mars-en-question

Ce qui marque les bilans sanitaires des derniers jours, c’est le nombre de malades parmi les voyageurs en provenance de Paris sur le vol du 5 mars. En tout depuis l’atterrissage du vol, ce sont 26 passagers qui ont été diagnostiqué Covid+.

Aucun cas positif n’a été détecté pour la journée d’hier sur les 59 tests réalisés. Cela fait donc 12 jours qu’aucun cas local n’a été détecté. Puisque tous les cas positifs l’ont été alors que les personnes étaient à l’isolement. 



Ce qui marque les bilans sanitaires des derniers jours, c’est le nombre de malades parmi les voyageurs en provenance de Paris sur le vol du 5 mars derniers. 10 cas rien que pour la journée de jeudi9 vendredi et un tout jeune enfant de 3 ans, asymptomatique samedi. En tout depuis l’atterrissage du vol, ce sont 26 passagers qui ont été diagnostiqué Covid +. Face à ce nombre inédit sur un vol, le gouvernement a donc décidé de prolonger le confinement des voyageurs selon des protocoles différents d’un cas à l’autre ! Sur les 210 passagers de ce vol, 26 ont donc été conduit à l’unité covid 19 du médipole, 6 personnes contacts poursuivent une quatorzaine à l’hôtel et les cas non contact sont confinés en auto-isolement à domicile. Des mesures mises en place depuis hier comme l’a annoncé Christopher Gygès le porte-parole du gouvernement "pour voir s'il n'y avait eu de rupture dans [la] chaine de quatorzaine".

Par ailleurs Christopher Gygès a aussi fait le point sur les tests des personnes venant de Wallis depuis le 10 février dernier. 76% d’entre eux ont été testés sur l’ensemble de la période. Mais la priorité avait été mise sur les vols compris entre fin février et début mars qui étaient les plus susceptibles de contenir des malades 

Ceux qui seraient concernés et qui ne l’auraient pas fait sont donc appelé à contacter le 05 02 03. 
La conférence de presse d’annonce de la sortie du confinement ou non pourraient avoir lieu jeudi ou vendredi. Demain, il s’agira d’un point presse dédié aux décisions du gouvernement après sa séance hebdomadaire. Mercredi, il devrait s’agir des questions économiques. 

Christopher Gygès a, par ailleurs, annoncé lors de ce point presse du lancement d’une opération de la banque alimentaire dans les pharmacies du territoire. Des urnes à dons sont déposés et l’argent collectés servira à acheter des masques pour les plus démunis du territoire.