Le CHN s'organise

le-chn-s-organise

Les hôpitaux de Koné, de Poindimié et de Koumac sont aussi mobilisés. Dans le nord, le CHN s’organise pour faire face à l’épidémie de Coronavirus.

Les 3 hopitaux du nord sont des centres de dépistages. C’est-à-dire qu’ils accueillent uniquement les patients suspects pour des prélèvements. Les personnes du nord qui souffrent de symptômes grippaux doivent appeler leur médecin. Après une premier diagnostic par téléphone, il les aiguillera vers un centre de prélèvements. Les échantillons sont ensuite envoyés au Médipole pour traitement. Les résultats seront connus 24h plus tard.

Plus de 80 tests ont été effectués depuis le début de la crise. Ils sont tous négatifs (une vingtaine encore en cours de traitement). Si un patient du nord venait à être positif au Covid19, il serait soigné au Médipôle qui est, pour le moment, le seul hôpital chargé de traiter les malades du coronavirus. Le CHN, comme la clinique de Nouville, a uniquement pour mission de désengorger le Médipole en accueillant les patients hospitalisés pour d’autres pathologies que le coronavirus et ainsi permettre la montée en puissance du médipole sur cette maladie.

Les équipes sanitaires planchent aussi sur un scénario beaucoup plus pessimiste, celui où le médipole serait surchargé par les malades. Alors dans ce cas-là, l’hôpital du nord pourrait-être amené à accueillir des patients covid. Mais on en est loin, on rappelle que le dernier point d’hier soir faisait état de 14 malades.