Le Buste de De Gaulle dévoilé hier

le-buste-de-de-gaulle-devoile-hier

Dévoilement samedi matin du buste du Général de Gaulle en baie de l’orphelinat.

Une cérémonie solennelle devant une très belle assistance qui fut l’occasion de célébrer notamment les 80 ans de l'appel du 18 juin à Londres et du ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre. 

Près de 200 personnes s’étaient réunies à l’endroit même où le général de Gaulle a posé le pied pour la première fois en Nouvelle Calédonie, en 1956 avant de revenir en 1966 avec cette fois la stature de chef de l’Etat et de devenir le premier président de la République a foulé officiellement le sol de l’île de Lumière.  

Simone Tranape, présidente de l'association pour la mémoire du gaullisme, a ouvert la cérémonie au côté du vice-président Eric Meunier. 
Elle a retracé l’historique du ralliement de la Nouvelle-Calédonie à la France Libre, saluant tous nos glorieux anciens combattants, toutes ethnies confondues, qui sont allés défendre la mère patrie. Puis elle a rappelé cette phrase prononcée par le Général il y 64 ans « il n’y a pas de temps, il n’y a pas de distance, ici c’est la France ». 
Le sénateur Pierre Frogier a ensuite lu le message adressé aux calédoniens par l’ancien ministre Hervé Gaymard, président de la fondation Charles de Gaulle. Hervé Gaymard qui par la voix de Pierre Frogier a rappelé les propos que tenaient le Général De Gaulle à l’endroit de la Nouvelle-Calédonie.

Aux côtés de la belle haie d’honneur formée par les portes drapeaux des associations patriotiques, c’est ensuite le maire de Nouméa, Sonia Lagarde qui s’est exprimé face à l’assistance tricolore avant de dévoiler le buste réalisé par le sculpteur toulousain Sébastien Langlois. 

Ajoutons que les enfants de la chorale du groupe scolaire Paul Boyer ont entonné lors de cette belle cérémonie patriotique le chant des partisans puis la Marseillaise reprise en chœur par l’assistance.
 
De nombreux élus avaient fait le déplacement tels que le président du gouvernement Thierry Santa, la membre du gouvernement Isabelle Champmoreau, la cheffe de groupe l'Avenir en confiance au Congrès Virginie Ruffenacht, l’ancien député européen Maurice Ponga, le maire du Mont-Dore Eddie Lecourieux, son prédécesseur Eric Gay, ou encore le président et le président d’honneur de l’amicale des anciens combattants Hervé Leeman et Jean Romary.