Le bilan tourisme 2020

le-bilan-tourisme-2020

L’heure est au bilan dans le secteur du tourisme. Un secteur fortement impacté par la crise sanitaire, mais qui a su s’adapter pour limiter la casse. Si les chiffres restent à affiner on a déjà des premières estimations.

Le bilan touristique 2020 signé Morgan Bouchet
Malgré la fermeture du ciel aux touristes étrangers la Nouvelle Calédonie a pu s’en sortir grâce aux tourisme local. Tout le monde a joué le jeu. 
Dans le sud d’abord. La province a mis en place des aides de trésorerie aux entreprises impactées et créé des offres promotionnelles comme l’explique Iolani Martin, chargée de mission tourisme durable à la province Sud.

L’année 2020 a également permis de mettre en place des formations pour les professionnels. Grâce aux différentes opérations mises en place par la Province, les prestataires ont malgré tout connu une bonne année 2020 selon Iolani Martin. En revanche les prestataires du Grand Sud ont subi et subissent toujours les conséquences des blocages liés à la situation de l’usine du sud et connaissent de faible taux de remplissage.

Dans le Nord, ce ne sont pas moins de 100 à 120 prestataires d’activité touristique et plus de 130 structures d’hébergement qui dépendent du tourisme. Judicaël Selefen, responsable du GIE tourisme province Nord dresse le bilan touristique global de la Province. Malgré les blocages de la fin d’année, les prestataires touristiques peuvent sauver leur année grâce à ce bon taux de remplissage en décembre.

Du côté des Iles Loyauté, on attend les statistiques d’Air Calédonie pour établir le bilan. Ces données ne seront pas connues avant fin janvier.

Sur le plan international tout s’est arrêté avec la fermeture des frontières en mars, alors que les chiffres de janvier et février 2020 étaient historiquement hauts explique Julie Laronde, directrice de NCTPS, Nouvelle Calédonie Tourisme Point Sud. En attendant le retour des touristes NCTPS poursuit ces opérations de communication en ligne comme elle le fait depuis le début de la crise sanitaire. NCTPS prépare des campagnes de communication pour faire revenir les touristes internationaux en mettant en avant le fait que la Nouvelle Calédonie est Covid free.

NCTPS qui devrait disparaitre dans les prochains mois. NCTPS qui fait la promotion de la Nouvelle Calédonie à l’internationale est majoritairement financée par la Province Sud. Une agence d’attractivité en province Sud devrait voir le jour d’ici le mois d’avril explique Iolani Martin, chargée de mission tourisme durable à la province Sud.

L’avenir reste flou, mais l’arrivée du vaccin laisse entrevoir un espoir pour les prestataires touristique, celle de revoir les touristes internationaux en Nouvelle Calédonie.