Le 20ème. Les précisions de l'Etat

le-20eme-les-precisions-de-l-etat

Un 20ème cas de covid-19 a été détecté hier en Nouvelle Calédonie. Le gouvernement et le haut-commissariat l'ont annoncé dans un communiqué conjoint. Et il s'agit d'un gendarme mobile arrivé le 17 mai sur le territoire en provenance de métropole.

Emmanuel Coquand, le directeur de cabinet du haut-commissaire

Le gendarme en question faisait partie d'un contingent de relève, arrivé il y a deux semaines de métropole. Dès que leur vol s'est posé à la Tontouta, ils ont immédiatement été pris en charge à la fois par la DASS et le service de santé des armées. Les militaires étaient d'ailleurs dans un cantonnement militaire à raison de deux personnes par chambre. C'est à la fin de sa première période de confinement, au bout de quatorze jours, qu'il a subi un test qui s'est révélé positif. Son camarade de chambre a lui aussi été placé à l'isolement pour 14 jours même si son test s'est révélé négatif. Les 60 autres militaires ont tous été testés négatifs au Covid-19.  


Emmanuel Coquand, le directeur de cabinet du haut-commissaire, précise également que les militaires et gendarmes qui arrivent sur le territoire font l'objet d'un suivi exactement semblable à celui des calédoniens rapatriés et c'est bien dans le cadre de ce maillage très serré que ce cas a pu être détecté tout de suite.

 

Evidemment le gendarme testé positif restera hospitalisé tant que son état de santé le nécessitera. Bien que ne présentant aucun symptôme, il devra par ailleurs subir deux tests négatifs à 48h d'intervalle avant de pouvoir quitter le Médipôle. Comme le prévoit le protocole, les autres gendarmes vont rester à l'isolement pendant une semaine supplémentaire.