La navette maritime passe un cap

la-navette-maritime-se-developpe-1

L'essai est concluant pour les navettes maritimes Nouméa – Mont Dore. Le SMTU annonce des nouveautés : les horaires réajustés, et bientôt une délégation de service public pour monter en puissance.

Christophe Denis, chef du service exploitation au SMTU

Déjà 1384 clients ont pris la navette maritime, depuis sa mise en place le 11 mars dernier. La liaison par bateau entre le wharf du Vallon Dore et Port Moselle a déjà trouvé sa clientèle, pour cette première phase d'expérimentation. Cela amène le Syndicat Mixte des Transports Urbains à développer le dispositif. Dès cette semaine, des nouveaux horaires réajustés sont mis en place, notamment grâce à l'autorisation pour les bateaux de naviguer de nuit, accordée par la Direction des Affaires Maritimes. Les 2 semi-rigides de 12 places ont été équipés pour se faire. Les usagers apprécieront ces nouvelles rotations. Il n'y a plus d'horaire d'hiver, mais seulement des horaires d'été. 

4 départs du Vallon Dore le matin: à 6h, 6h30, 8h, 8h30, et un nouvel horaire à midi, puis le soir à 16h.

Au départ de Nouméa : 7h, 7h30, 11h, 15h, 16h30, 17h.

Le premier marché expérimental sera pérennisé jusqu'à la fin de l'année. Mais le SMTU annonce déjà la mise en place d'une Délégation de Service Public, dans le courant du mois de juillet : un appel d'offre à des prestataires de services pour réaliser ses rotations maritimes, cette fois avec des navires d'une plus grande capacité, qui seront par ailleurs moins contraint par les caprices de la météo : ce serait des bateaux d'une capacité d'une soixantaine de place, pour plus de rotations, soit la véritable mise en place d'un service de navettes maritimes.