La charte de l'arbre signée

la-charte-de-l-arbre-signee

La Province Sud a signé ce matin la charte de l’arbre et de la forêt. Cette signature s’inscrit dans le cadre de la politique provinciale en faveur de la préservation de l’environnement et du développement durable.

En 2019, la recrudescence d’incendies en Nouvelle Calédonie avec plus de 29.000 hectares brûlés, dont plus d’un tiers des surfaces sur les communes du Mont Dore, de Thio et de Moindou, a renforcé la volonté de la province Sud de mettre en place sa politique en faveur du patrimoine environnemental calédonien et de penser une stratégie de reboisement. Une stratégie en 3 axes explique Philippe Blaise, 1er vice-président de la province Sud : une sylviculture ambitieuse, un modèle de développement d’agroforesterie en milieu rural et de nombreuses actions en faveur de la protection, de la gestion et de la restauration des bassins-versants.

 

Cette signature a également pour objectif de matérialiser le partenariat que la province Sud souhaite nouer avec les associations environnementales. Parmi ces associations on retrouve Mocamana. Christine Polabauer salue l’initiative provinciale.

 

Après cette première étape de la signature de la charte, des ateliers seront organisés fin 2020 pour présenter la version définitive de la feuille de route qui cadrera l’ensemble des opérations constituant la stratégie de reboisement.