L'UNC veut limiter les abandons

l-unc-veut-limiter-les-abandons

L'université de la Nouvelle Calédonie est confrontée à un problème important : celui de l'arrêt des études dès la première année de licence. 41% jettent l'éponge en L1 contre 27% en moyenne en Métropole.

De l'année dernière, on retiendra que 650 étudiants ont été diplômés sur les 980 qui suivaient une année diplômante. La moitié a obtenu une licence. Si les résultats sont plutôt satisfaisants, 74% de diplômés en Licence 3, 69% en Master 2, c’est le taux d’abandon en première année de licence qui inquiète. Seuls 25% passent en deuxième année, 24% redoublent, 10% se réorientent et surtout 41% abandonnent. C’est 14 points de plus que la moyenne métropolitaine. Le choc de la première année est en cause, il faut donc adoucir le passage du lycée à la fac. C'est pourquoi l'université a mis en place le parcours TREC. Il permet aux étudiants de passer une licence soit en 5 semestres, soit en 7 semestres. 663 jeunes ont choisi le parcours en 3 ans et demi contre 82 qui passeront leur licence en 2 ans et demi.    

Pour le moment, 2 717 étudiants sont inscrits à l'UNC pour la rentrée 2019.