L'alchimie de Matignon a fonctionné

l-alchimie-de-matignon-a-fonctionne

L'alchimie de Matignon a encore fonctionné pour le comité des signataires et au bout de 15 heures de discussions, des compromis ont été trouvés sur la date du 2ème référendum et sur la question du corps électoral.

Sonia Backès
Virginie Ruffenach
Philippe Gomès
Roch Wamytan
Victor Tutugoro

Il était plus de minuit, à Paris, quand le Premier ministre a fait le bilan de ce 19ème comité des signataires. Il a souligné l'esprit de responsabilité, voire la gravité, qui ont présidé aux travaux et il a tout de suite donné des précisions sur la date de la 2ème consultation après avoir relevé, avec facétie, que "ce n'est pas une simple date et que ce n'est pas une date simple à fixer". Le 2ème référendum aura lieu le 30 août ou le 6 septembre 2020. La date sera arrêtée précisément d'ici une quinzaine de jours, le temps de vérifier la disponibilité des 150 magistrats qui doivent venir contrôler le scrutin, comme ils l'ont fait le 4 novembre 2018.

Concernant l'organisation technique de la consultation, certaines dispositions seront ajustées par rapport au premier référendum. Un dispositif plus souple de procurations sera mis en place pour les Calédoniens qui seront hors du territoire le jour du scrutin et l'organisation des bureaux de vote décentralisés sera améliorée. Un compromis a aussi été trouvé, a annoncé le Premier ministre, sur la question de la liste électorale spéciale avec la nécessité de procéder à une révision complémentaire. 

En clair, pour les natifs qui justifient de trois ans de résidence, il n'y aura pas d'inscription d'office, mais ils seront informés personnellement de leurs droits et accompagnés dans leurs démarches. 

Le Premier ministre a également évoqué la publication, par l'Etat, d'un document didactique à l'attention des électeurs, pour expliciter les implications du OUI et du NON. Le document publié juste avant le premier référendum n'avait pas été concluant mais, cette fois-ci, les forces politiques calédoniennes seront associées à sa rédaction.

Edouard Philippe a, enfin, donné des précisions sur la date de l'organisation du 3ème référendum. "Nous avons exclu que cette troisième consultation puisse être organisée entre le milieu du mois de septembre 2021 et le début du mois d'août 2022. Il faut bien distinguer les échéances nationales et celles qui concernent la Nouvelle Calédonie. Le choix du calendrier après la deuxième consultation sera un enjeu majeur."