Résultat inverse : 1 "faux négatif"

inversion-de-tests-de-depistage

Sur les contrôles de tests de dépistage réalisés ce mercredi , sur des prélèvements déjà analysés il y'a une dizaine de jours, deux se sont avérés produire des résultats inversés.

Docteur De Greslan, président du CME du CHT Gaston Bourret

Ce qu'on appelle "un faux négatif" et "un faux positif" : le cas de figure s'est déjà présenté en métropole. Une personne atteinte par le COVID 19 n'a pas été détecté dans un premier temps, tandis qu'une autre, qui a été détectée positive, ne l'avait pas au deuxième test. Plusieurs hypothèses sont à l'étude pour comprendre cette anomalie rare. Ces résultats mettent en lumière les limites connues de sensibilité des tests, les possibles erreurs humaines, et démontrent que le confinement restent le meilleur rempart face au coronavirus. Une analyse interne complète a été lancée par le CHT, ainsi qu'un audit extérieur. La vague de dépistage la plus large demeure la meilleure solution pour détecter et isoler les potentiel cas de COVID 19.