Handi. Des mondiaux difficiles

handi-des-mondiaux-difficiles

Les championnats du monde d’athlétisme handisport se terminent la nuit prochaine pour nous à Dubaï. Il n’y aura pas de Calédonien en lice, c’est donc avec zéro médaille que les Cagous de l’équipe de France vont rentrer en Nouvelle Calédonie (Twitter)

Les derniers espoirs reposaient sur Marcelin Walico et Rose Vandégou au javelot et au poids. Malheureusement ils ont pris la 9ème place de leur concours respectifs. La meilleure performance de ces mondiaux est à mettre à l’actif de Pierre Fairbank sur le 100m fauteuil. Il a réalisé une 4ème place à 3 centièmes du podium mondial et ainsi offert un quota tricolore pour les Jeux Paralympique de Tokyo l’an prochain. Olivier Deniaud, le coach de l’équipe de France, dresse un bilan forcément décevant, mais il faut se remettre au travail tout de suite pour préparer la grande échéance que sont les Jeux Paralympique. Au total l’équipe de France a décroché 4 médailles dont 1 en or, mais il reste peut-être quelques possibilités cette nuit.