Foot. Le calendrier contesté

foot-le-calendrier-conteste

Une majorité des clubs de Super Ligue vent debout contre la Fédération Calédonienne de Football. Les clubs contestent les dernières décisions majeures prise par le comité directeur de la FCF.

Le principal point de contestation c’est le calendrier de reprise du championnat élite. 2 projets s’opposent. Le projets 1 soutenu par les clubs de Super Ligue qui veulent une reprise du championnat le 4 juillet pour terminer la saison en décembre. Et le projet 3, mis en avant par la Fédération Calédonienne de Football et porté par Steeve Laigle qui verrait une reprise du championnat le 8 aout et qui se terminerait en mai 2021. Pour Georges Ajapuhnya, le trésorier de l’AS Lossi et secrétaire de la COC, la commission d’organisation des compétitions, le projet 3 ne se cale pas sur le calendrier scolaire, les terrains ne sont pas disponibles en décembre et janvier, et souvent les joueurs rentrent dans les Iles ou vont en brousse pendant les vacances d’été.

Guy Bessières, vice-président de la COC Fédérale s’est retiré momentanément car après avoir travaillé sur le projet n°1, le projet n°3 est arrivé tout fait. Il dénonce un passage en force de la FCF.

Steeve Laigle, le président de la Fédération Calédonienne de Football estime que le projet n°1 défendu par les clubs n’est pas viable car il faudrait jouer tous les week-end sauf celui du référendum jusqu'au mois de décembre. Le calendrier ne tient pas compte d'éventuel repport.

Le conseil fédéral de la Fédération Calédonienne de football rendra sa décision sur le calendrier de la Super Ligue vendredi prochain.
Parmi les autres points de contestation des clubs de Super Ligue. L’élection du président de la Fédération. Elle aurait dû avoir lieu en mai. Ils demandent à ce que le protocole électoral soit déclenché le plus rapidement possible.