Faible participation au 1er tour

faible-participation-au-1er-tour

La participation a été relativement faible pour le 1er tour des élections municipales. Environ 53% des électeurs ont exercé leur devoir de citoyen hier soit 14 points de moins qu'il y a 6 ans.

Une baisse aussi importante ne s’explique pas par un seul phénomène. On ne peut pas tout mettre sur le dos de Gretel, la dépression tropicale forte qui a touché le territoire hier. On voit d’ailleurs que certaines communes du Nord pourtant impactées par le vent et l’eau ont relativement « bien voté ». 70.11% de participation à Belep par exemple. 67.53% à Kaala Gomen, c’est seulement 7 points de moins qu’en 2014.

Dans l’agglomération, les urnes ont été boudées. Mauvais point distribué à Nouméa avec seulement 41.99% de participation. C’est près de 20 points de moins qu’en 2014. Même tendance au Mont-Dore, seul 1 électeur sur 2 s’est rendu aux urnes hier. Contre 65%, pratiquement les 2/3 en 2014. Même constat à Dumbéa, seulement 48% contre 66% en 2014 lors du premier tour.

On peut dire que dans les communes qui auront un deuxième tour dimanche, il y a bien souvent un réservoir de voix important. La campagne se jouera donc, au-delà des alliances, dans la capacité des candidats à convaincre les abstentionnistes. 

On va terminer sur une touche plus positive avec le bon élève de la Calédonie qui reste Farino avec 81.68%. C’est une tradition dans la commune. C’est déjà là qu’on avait le plus voté en 2014 avec 91.30%.