Radio Rythme Bleu
En attendant les annonces de demain

Les annonces concernant la suite des mesures contre la menace du coronavirus en Calédonie sont attendues demain. Hier, les 92 tests réalisés n'ont révélé aucun cas positif.

Fin du confinement stricte ou non ? déconfinement progressif ? Le président de l’exécutif, Thierry Santa, et le Haut-commissaire, Laurent Prévost, doivent s’exprimer ce jeudi, pour indiquer la décision prise par vis-à-vis du risque d’épidémie de Coronavirus, qui reste faible sur la Calédonie. L’heure de cette déclaration du président du gouvernement n’est pas encore connue. Les derniers chiffres font état de 92 tests réalisés hier, qui se sont tous, encore une fois, révélés négatifs. Il n’y a donc pas eu de nouveaux cas positifs depuis jeudi dernier, et le cas local qui avait poussé les autorités à prolonger le confinement de la population, malgré les tests de dépistages massifs menés par les services sanitaires.

Ajoutons que 110 personnes sont encore isolées en quatorzaine, dans l’un des hôtels réquisitionnés. 13 patients restent hospitalisés en unité Covid, dont 6 patients évasanés de Wallis et Futuna, qui se trouvent en service de réanimation, tandis qu’aucun cas détecté en Calédonie n’a été admis en réanimation. 56 personnes ont enfin guéri de la Covid, depuis le mois de mars 2021, dont 1 personnes de Wallis et Futuna selon l’exécutif.

Le point également sur la campagne de vaccination, menée en parallèle sur le territoire : une campagne qui s’intensifie. 1835 injections hier : on avoisine l’objectif des 2000 injections par jour. Par ailleurs, la barre symbolique des 30 000 doses a été dépassé, tandis que les arrivages de doses de vaccins de métropole continuent.

Et le débat continue avec les responsables concernant une éventuelle obligation de vaccination pour les personnels œuvrant sur les plateformes aéroportuaires, considérées comme personnes à risque, dans le cadre de leurs missions. Là encore, pas de décision tranchée pour le moment, alors que le gouvernement continue de travailler sur ce dossier.

Concernant la reprise des commerces dits « non essentiels », le gouvernement se félicite de la mise en œuvre par les professionnels de tous les protocoles qui étaient imposés pour orchestrer cette reprise, en limitant au maximum les risques épidémiques : le respect des gestes barrières, le port du masque, les distances entre les clients... D’autres catégories attendent également des mesures à venir. De manière général, les conditions de reprises des activités sont étudiés, au cas par cas, pour permettre de limiter au maximum l’impact de cette crise sur l’économie calédonienne.