Des vents "destructeurs" attendus

des-vents-destructeurs-attendus

Niran approche rapidement de la Calédonie, avec des rafales de vent qui se font déjà ressentir.

Julien Leduc, prévisionniste au centre Météo France de Nouvelle Calédonie

A 6h00, Niran se situait à 230 kilomètres à l’ouest de Bélep. Il se dirige très rapidement vers la Grande Terre. Il a atteint son pic d’intensité durant la nuit. Il reste au stade de cyclone tropical très intense, mais devrait s'affaiblir dans les prochaines heures, restant toutefois un cyclone intense.

Les premiers vents forts commencent à toucher l’extrême nord avec des rafales à plus de 90 kilomètres/heures. Niran se déplace à une vitesse de 40 à 50 kilomètres. Ce ne sont pas les fortes pluies qui sont redoutées, mais avant tout les fortes rafales de vent, qui pourront dépasser les 200 kilomètres/heures. Il suit la trajectoire prévue par les services météo : il devrait suivre la côte Ouest, du Nord au Sud, et concernera l’ensemble du territoire durant la journée.