Défilé. Ferveur populaire à Nouméa

defile-ferveur-populaire-a-noumea

Belle ferveur populaire ce matin dans Nouméa. Le public est venu plus nombreux qu’à l’accoutumé pour assister au traditionnel défilé du 14 juillet qui se tenait cette année avenue de la Victoire.

Le sénateur Pierre Frogier n'oublie pas le référendum
Le député Philippe Dunoyer a une pensée particulière pour les militaires
Le président du Gouvernement, Thierry Santa parle de symbole et de signe fort
La présidente de la province Sud, Sonia Backès parle d'une belle cérémonie
Le maire de Nouméa Sonia Lagarde a été sensible au lieu qui a été choisi
L’engouement ne se dément pas pour ce rendez-vous incontournable de la fête nationale. Le changement de cadre dû aux travaux réalisés avenue Foch au Musée de la Nouvelle-Calédonie n’a en rien affecté l’évènement. Le public s’était massé le long des barrières ou encore à l’ombre des banians. Et il a apprécié le spectacle.



La cérémonie a débuté à 09h avec la revue des troupes par le commandant supérieur des Forces Armées de Nouvelle-Calédonie, le général de brigade Franck Barrera, à bord d’une P4. Puis s’en est suivi une remise de décoration. 7 récipiendaires ont été décorés de la médaille militaire avant de laisser place donc au traditionnel défilé, qui pour la première fois était ouvert par les jeunes sapeurs-pompiers de Nouvelle-Calédonie, âgés de 11 à 18 ans, pas peu fiers d’avoir ouvert la marche devant les militaires de l’armée de terre, les marins, aviateurs, gendarmes, policiers et pompiers... 



Un défilé présidé par le Haut-Commissaire, Laurent Prévost, qui vivait son 1er 14 juillet à Nouméa. 
A ses côtés, le général Barrera était fier du spectacle offert aux calédoniens. A titre personnel, c’était son 3e défilé à Nouméa. Un défilé à pied comme toujours fermé par les jeunes du Régiment du Service Militaire Adapté au chant de Nengone – Nengona. Des troupes qui étaient commandées par le chef de corps du RIMAP, le colonel Emmanuel Dubois qui quittera ses fonctions dans 11 jours. 



Le RIMAP qui a ouvert le défilé motorisé avec une Jeep datant de la 2nde Guerre Mondiale, conduite par Gérard Meunier, réserviste et fondateur du Jeep Army Club, avec à son bord 2 réservistes de la 5e Cie, fiers de porter le fanion des héritiers du bataillon du pacifique. 



De nombreuses personnalités assistaient bien sûr à ce défilé du 14 juillet, dans la tribune officielle et, parmi les parlementaires, le sénateur Pierre Frogier. Les députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer. Le président du gouvernement Thierry Santa. Plusieurs élus de la Province Sud assistaient à ce défilé du 14 juillet, dont la présidente Sonia Backès. Le maire de Nouméa Sonia Lagarde trouve a notamment été sensible au lieu qui a été choisi cette année. Et le maire honoraire, Jean Lèques, était lui aussi présent pour ce défilé du 14 juillet, avenue de la Victoire.