Déficit pluvieux au mois de mars.

deficit-pluvieux-au-mois-de-mars

Depuis le passage du cyclone Niran, qui n’avait déjà pas apporté beaucoup de pluie, les averses se sont faites rares.

Les chiffres enregistrés avec Alexandre Peltier, météorologue à Météo France Nouvelle-Calédonie.
La raison de ce déficit pluvieux.
Une situation normale en période La Nina.

Les relevés de ces dernières semaines le confirment. Nous sommes très en deçà des normales saisonnières. Il a été constaté par exemple à la Tontouta en mars 14 millimètres de pluie contre habituellement 130mm, à Nouméa 35mm contre 160mm d'ordinaire, à Voh 80mm soit 50% de moins, 100mm à Canala au lieu de 270mm ou encore à Lifou l'équivalent de 33% des normales saisonnières. Une situation qui est due à un alizé instable marqué par une masse d’air chaud et humide. Toutefois, des contrastes ont été marqués sur la côte est. Le camp des sapins à Thio ou encore la commune de Poindimié ont eux enregistré plus de 250 millimètres de pluie en mars. C'est dû en grande partie au passage de Niran. Et notez que des pluies importantes sont attendues à partir de demain. Elles devraient d’abord venir sur le nord et les Loyauté avant de gagner l’ensemble du territoire.