DDEC : 4 internats fermés en 2020

ddec-4-internats-fermes-en-2020

4 internats du 1er degré de la DDEC ne rouvriront pas leurs portes à la rentrée prochaine… Des établissements implantés en province Nord.

Il s’agit précisément des internats de Nékliaï à Poya, de l’Immaculée de Koné, de Bondé à Ouégoa et celui de Ouaré à Hienghène. C’est la 1ère fois de toute l’histoire de l’enseignement catholique en Calédonie qu’une telle mesure est prise… Une décision qui a fait l’objet d’une déclaration solennelle de sa directrice, ce matin. Karen Cazeau souhaitant d’abord clarifier la position de la DDEC sur ces fermetures et s’en excuser auprès des parents d’élèves.     


Un message de soutien que Karen Cazeau adresse aussi aux personnels de la DDEC. 3 raisons ont amené la direction diocésaine de l’enseignement catholique à ces fermetures d’internats : une baisse des effectifs, l’absence d’internat dans les établissements scolaires du 1er degré et enfin, un contexte budgétaire de plus en plus contraint.  

Dans sa déclaration solennelle, Karen Cazeau explique encore que la fermeture de ces 4 internats témoigne du sens des responsabilités de la DDEC et elle appelle les élus calédoniens à en faire autant, avant que la situation ne s’aggrave encore. Et la directrice de la DDEC de s’interroger sur la place de l’école catholique sur l’échiquier éducatif calédonien ou encore, sur une volonté inavouée de mettre à mal l’éducation chrétienne.

En conclusion, et face à l’urgence de la situation, Karen Cazeau demande la tenue d’une table ronde avec l’ensemble des acteurs et les bailleurs de fonds pour que « l’école catholique puisse poursuivre ses missions d’éducation dans de bonnes conditions. » Fin de citation.