Covid.Mesures sanitaires prolongées

covid-mesures-sanitaires-prolongees

Les mesures actuellement en vigueur sur le territoire sont prolongées jusqu’au 27 Mars 2021. La décision a été prise ce matin par le gouvernement, en lien avec l’Etat. (Photo : Archives)

Les restrictions sur les vols internationaux et la quarantaine obligatoire vont donc se poursuivre. Il faut tout faire pour éviter que le virus n’arrive en Calédonie : c’est ce que le président du gouvernement Thierry Santa a expliqué en annonçant ces mesures cet après-midi. C’est en effet la priorité du gouvernement : continuer à protéger les Calédoniens, alors que la pandémie a tendance à se renforcer dans certaines régions a rappelé le président du gouvernement. 

Une situation de crise qui nécessite donc de prolonger les restrictions sur les vols internationaux et de maintenir le dispositif de quarantaine obligatoire a poursuivi Thierry Santa. 

En l’occurrence, jusqu’au 27 Mars 2021. Notez qu’en plus des quelques rotations sur la métropole et Sydney, le gouvernement prévoit 2 vols pour la Polynésie Française d’ici la fin de l’année : une première le 1er Octobre au départ de Tontouta, et la seconde le 3 Décembre, toujours au départ de la Tontouta. Et au moins un vol vers le Vanuatu, qui est programmé le 11 Novembre au départ de Tontouta.   

Le gouvernement continue de prendre en charge la quatorzaine au moins jusqu’à la fin de l’année. Le Congrès devra valider cette prise en charge à la fin de la semaine, lors du vote du budget supplémentaire, grâce à l’aide de l’Etat, via l’AFD. 
Thierry Santa a rappelé que la jauge maximale de 600 personnes en quatorzaine restait en vigueur. Toutefois, le gouvernement a répondu positivement à la proposition de l’hôtel Beaurivage qui va mettre ses chambres à dispositions pour une quatorzaine privée : il s’agit de permettre aux entreprises qui ont besoin de personnel de le faire venir, et de le placer en quatorzaine dans cet hôtel, et c’est l’entreprise qui assumera les coûts financiers de cette quatorzaine. 

Une disposition qui n’a rien à voir avec les courts séjours autorisés pour les besoins vitaux des entreprises ou de la Calédonie. Sur ce dispositif spécifique, 150 demandes ont été déposées. 5 seulement ont reçu l’aval du gouvernement, et 2 ont finalement renoncé. 
Cette prolongation des mesures sanitaires est une contrainte pour les Calédoniens, qui ne peuvent pas voyager normalement.

Toutes ces dispositions pourraient être allégées, en fonction de l’évolution de la crise. 
Thierry Santa a indiqué que le gouvernement allait sans-doute précommander des vaccins dans l’un des 5 laboratoires au monde en phase 3 d’expérimentation d’un vaccin, mais qu’il n’avait pas encore fait le choix du laboratoire qu’il allait retenir. Cette précommande permettrait au territoire de bénéficier d’un vaccin dès qu’il sera mis au point.