Covid-19 : l'inquiétude économique

covid-19-l-inquietude-economique

De nombreuses entreprises s’inquiètent des conséquences économiques des mesures annoncées hier pour éviter la propagation du Covid-19. Les 3 organisations patronales se sont regroupées pour soulever un certain nombre de questions (Photo : Medef NC).

Le Medef, la CPME et l'U2P demandent une aide financière direct de l’Etat – comme c’est le cas en métropole – pour les entreprises en difficultés, comme par exemple les commerces de loisirs qui sont fermés depuis hier soir, et des dispositifs spécifiques pour les mesures de chômage partiel.

Le porte-parole du gouvernement Christopher Gygès, qui était notre invité hier soir dans le journal de 17h45, leur a apporté les premières réponses. "On a la chance, dans ce dispositif, de ne pas être seul. On travaille avec l'Etat à la mise en place du plan qui a été prévu au niveau national pour garantir le pouvoir d'achat des salariés, pour garantir la préservation des entreprises. C'est notre priorité aujourd'hui ! Nous étions avec l'Etat, pour voir l'enveloppe qui pourrait être dégagée pour accompagner ces secteurs-là. On répondra très rapidement à ces opérateurs. On les accompagnera. Il est hors de question de laisser les entreprises et les salariés payer les conséquences de ce virus"


Un courrier à destination du Premier ministre, signé par le président du gouvernement et les président des 3 provinces, part ce matin pour Matignon pour demander que la solidarité nationale s’applique également à la Calédonie.

Les organisations patronales demandent également une exonération totale des taxes, impôts et autres charges qui représentent, selon elles, 15 milliards de francs par mois. Là encore, des mesures sont à l’étude nous a dit Christopher Gygès hier soir.

 

Enfin, les organisations patronales réclament une mobilisation générale pour passer cette crise, et elles souhaitent la suspension des réformes en cours – par exemple la loi de programmation fiscale - pour que les autorités se concentrent sur les urgences générées par la crise du Covid – 19. Ce qu’à confirmé Christopher Gygès.

 

Et toutes ces questions économiques font partie des sujets évoqués dans le comité exécutif inter-collectivité, co-présidé par le président du Gouvernement et le Haut-Commissaire, comité activé depuis lundi.