Coronavirus 1 cas suspect à Nouméa

coronavirus-1-cas-suspect-a-noumea

Depuis le renforcement des contrôles sanitaires à la Tontouta, le 28 janvier, dans le cadre des mesures de protection contre le coronavirus mises en place par le gouvernement, un cas possible a été identifié jeudi soir par les équipes de la DASS.

Une passagère du vol Air Calin en provenance de Tokyo présentait des symptômes hier soir. 

Cette personne, résidant en Nouvelle Calédonie et revenant de Chine, présentait notamment de la fièvre. Elle a immédiatement été conduite au Médipôle dans l'espace aménagé à cet effet. Un test de dépistage a été effectué vendredi matin et s'est révélé négatif.

Ce premier test ayant été réalisé dès le début des symptômes, il faudra attendre le résultat d'un second test, qui aura lieu lundi, pour confirmer ou exclure la présence du coronavirus. En attendant cette personne devra rester à l'isolement au Médipôle.  

Dans le même temps, 14 passagers dont un personnel navigant susceptibles d'avoir été en contact avec cette personne ont été identifiés et mis en quarantaine à leur domicile par la DASS. Si le test effectué lundi s'avère négatif, ces personnes "contact" seront libérées de leur quarantaine. Si le test est positif, elles poursuivront leur quarantaine jusqu'au délai de 14 jours, tel que le stipulent les recommandations de l'OMS.

 Depuis la mise en place des mesures de contrôle, le 28 janvier et jusqu'au 6 février : les fiches de 9660 voyageurs ont été contrôlés. 50 voyageurs revenant de Chine ont fait l'objet d'un questionnaire complémentaire et d'un contrôle de leur état de santé. Parmi ces 50 voyageurs, 39 sont résidents en Nouvelle Calédonie.