Commerces. Insécurité en hausse

commerces-insecurite-en-hausse

Les commerçants du centre-ville mobilisés face à l’augmentation des agressions dont ils sont victimes. La dernière en date s’est produite le 16 juillet dans le Quartier Asiatique.

Un commerçant a été agressé par plusieurs personnes lors de la fermeture de son commerce jeudi dernier vers 20h. 200 à 250 personnes étaient réunies ce matin par solidarité pour la famille. Dans ce contexte, la CCI, le Syndicat des commerçants, la Ville de Nouméa et la Province Sud se mobilisent en rappelant que des dispositifs de sécurité existent. 

Nouméa a récemment voté une enveloppe de 100 millions de Francs pour installer 40 caméras supplémentaires. La Province Sud accompagne les commerçants dans leur démarche pour sécuriser leur commerce. Entre 200.000 et 400.000 F peuvent être alloués. En 2019-2020 se sont 40 dossiers qui ont été pris en charge grâce à la simplification des démarches. 

La sécurisation est l’une des conditions pour dynamiser le centre-ville. La CCI soutient les commerçants à travers plusieurs dispositifs, notamment l’alerte commerce. David Guyenne, le président de la CCI souhaite que les commerçants adhèrent le plus possible à ce systême. Frédéric Pratelli, le président du syndicat des commerçant souhaite la mise en place de commerçants référents sécurité. 

De réunions sont prévues avec le Haut-Commissariat pour évoquer ces problématiques et tenter de les résoudre.