Cérémonie pour les deux drapeaux

ceremonie-pour-les-deux-drapeaux

Une cérémonie était organisée, ce matin, à la tribu de la Conception pour se rappeler du 17 juillet 2010, date de la levée du drapeau français et du drapeau kanak

Le 17 juillet 2010, il y a tout juste 10 ans, le Premier ministre François Fillon était en Nouvelle-Calédonie pour la levée des deux drapeaux. 
Lors d'une cérémonie, en présence du haut-commissariat et de nombreux élus et responsables coutumiers et religieux, il y avait été procédé à la levée du drapeau français et du drapeau kanak sur le haut-commissariat et la décision était prise de lever les deux drapeaux sur l'ensemble des bâtiments publics de la Nouvelle-Calédonie.
Un geste initié par Pierre Frogier et Charles Pidjot qui y voyait le départ d'une nouvelle étape pour la Nouvelle-Calédonie avec la volonté d'une reconnaissance mutuelle des deux légitimités qui coexistent en Nouvelle-Calédonie.
Ce geste avait été validé par un vœu du du Congrès et approuvé par le sénat coutumier.
10 ans plus tard, une cérémonie avait lieu - ce matin - à la tribu de la Conception et sur la tombe de Charles Pidjot. De nouveau, les deux drapeaux ont été levés. Une cérémonie en présence du sénateur Pierre Frogier à qui Ysmaël Pidjot, le fils aîné de "Charly" a rendu hommage en même temps qu'à son père. 
Pierre Frogier a pris brièvement la parole, ce matin, mais il n'a pas souhaité s'exprimer publiquement. La présidente de la Province Sud, Sonia Backès, était également présente ce matin à la Conception.