Blacky. Procès renvoyé

blacky-proces-renvoye

Le jugement du tueur de Blaky, le chien sabré devant son jeune propriétaire, a été reporté au 7 juillet. Plusieurs associations de défense des animaux étaient présentes ce matin au palais de justice.

La consternation des associations
Claude, le papa de Maurice, propriétaire du chien Blacky
Plusieurs associations se sont donnés rendez-vous ce matin au Palais de Justice pour soutenir le papa de Maurice, le petit garçon de 4 ans qui était témoin de cette scène survenue jeudi dernier au parc de Koutio à Dumbéa. Un acte effroyable qui a tendance à se banaliser. Une consternation pour ces associations de défense des animaux qui espèrent qu’une sanction exemplaire, sera prononcée - par la justice - à l’encontre de l’auteur des faits, agé de 19 ans seulement, et bien connu des services judiciaires. 

Le mouvement citoyen contre la maltraitance animale devrait rencontrer le 10 juin prochain, le procureur de la république pour évoquer ce problème. Un comportement que ne comprend pas Claude, le papa de Maurice, propriétaire du chien Blacky qui n’a pas survécu à ses blessures. 

Et le Mouvement citoyen contre la maltraitance animale donne d’ores et déjà rendez-vous au plus grand nombre le 7 juillet, devant le tribunal, pour dire stop à cette violence commise sur les animaux.