Assouplissement du confinement

assouplissement-du-confinement

Le président du gouvernement Thierry Santa s'est exprimé devant la presse pour donner les détails du nouvel arrêté qui sera signé aujourd'hui et pour 6 semaines, c'est-à-dire jusqu'au 14 juin prochain à minuit.

99,3%. C'est le taux de probabilité de l'absence de circulation du covid-19 sur le territoire. Et c'est la raison pour laquelle le gouvernement a annoncé à la mi-journée un nouvel assouplissement des mesures de confinement. 

En résumé, toutes les activités peuvent reprendre à l'exception des discothèques, des nakamals, des manifestations culturelles, sportives et communales. Les mesures de distanciation sociale restent en vigueur et là où elles sont impossibles à appliquer, comme dans les transports en commun, le port du masque sera obligatoire. Après les hôtels et les restaurants, les bars vont pouvoir rouvrir mais uniquement pour un service à table. Les salles de sport seront ouvertes également mais réservées à la pratique individuelle. Aucune compétition ne pourra avoir lieu.

Le président du gouvernement qui a précisé que ce délai de six semaines devait permettre aux différentes directions opérationnelles du gouvernement et de l'Etat d'améliorer notre capacité de détection du virus et de réaction avec un seul objectif : éviter le retour à un confinement strict si un cas local du virus était détecté sur le territoire.

Le président du gouvernement qui était accompagné du membre du gouvernement en charge notamment de l'enseignement. Isabelle Champmoreau qui a précisé qu'à partir de lundi tous les élèves sont attendus en classe dans des conditions normales avec toutefois le maintien des mesures d'hygiène déjà en vigueur.