AeC interpelle l'Etat

aec-interpelle-l-etat

L'Avenir en Confiance demande à l’Etat de prendre ses responsabilités et de soutenir le projet de modification de la loi organique, lors de son examen par l’Assemblée Nationale, le 30 janvier.

L’Avenir en Confiance précise avoir, d’ores et déjà, pris l’attache de parlementaires de tous bords qui soutiendront ce projet de loi, qui défend l’égalité de traitement entre tous les Calédoniens.

Il estime cependant que sans un signe fort de l’Etat pour soutenir ce projet, la majorité risque fort de le rejeter au même titre qu’elle a validé le gel du corps électoral en 2007 !

Selon l'Avenir en Confiance, cela risque fort de générer des contestations du résultat, et des troubles qui avaient pu être évités en 2018.