75e anniversaire du 8 mai 1945

75e-anniversaire-du-8-mai-1945

Commémoration ce matin à Nouméa, du 75e anniversaire de la capitulation allemande et de la fin de la 2nde Guerre Mondiale le 8 mai 1945.

Le Général Barrera
Le président du gouvernement, Thierry Santa
Jean-Michel Porcheron
Jean Romary, le président honoraire de l’amicale doyenne des anciens combattants

Autorités civiles et militaires étaient réunies sur la place Bir Hakeim face au monument aux morts, dans le respect des gestes barrières.

A quelques mètres de la caserne Gally Passebosc, lieu où les volontaires du bataillon du Pacifique ont paraphé devant le capitaine Félix Broche leur engagement pour défendre la mère patrie.

Passé les honneurs au drapeau, la Marseillaise et une revue des troupes par le commandant supérieur des Forces Armées, le Général de Brigade Franck Barrera, lecture a été faite par 4 élèves de la classe de défense du Lycée du Grand Nouméa des ordres du jour du Général De Lattre de Tassigny, et du Général de Gaulle. Puis ce fut au tour du Haut-commissaire, Laurent Prévost de lire le message du président de la République. « Ce 8 mai n’a pas le goût d’un jour de fête » écrit le chef de l’Etat Emmanuel Macron en cette période de crise sanitaire.

Une commémoration qui est toujours très suivie en Calédonie comme en témoigne le Général Barrera, qui a tenu à saluer la mémoire des combattants d’hier et d’aujourd’hui.

Les pensées étaient particulièrement tournées en ce 8 mai 1945 vers nos compatriotes de métropole. Une commémoration qui revêtait en effet un caractère particulier pour Jean-Michel Porcheron. 

Jean-Michel Porcheron qui remercie le président du Gouvernement pour son implication dans la création de ce drapeau de la résistance.

Une résistance à laquelle ont fait partie le père et beau-père de Jean Romary, le président honoraire de l’amicale doyenne des anciens combattants.

Un 8 mai 1945, célébré à Nouméa en présence également de madame le maire de Nouméa Sonia Lagarde, du président du Congrès Rock Wamytan, de Naïa Wateou, élue à la province Sud et au Congrès, du député Philippe Dunoyer et du général de division Christophe Marietti, commandant de la gendarmerie en Nouvelle-Calédonie. Signalons également, entre autres, la présence des consuls généraux d’Australie et de Nouvelle-Zélande, et ceux honoraires des Pays-Bas et d’Allemagne.