"2 ans pour préparer l'avenir"

2-ans-pour-preparer-l-avenir

Dans une intervention solennelle en direct de l'Elysée, Emmanuel Macron dit accueillir le résultat "avec un profond sentiment de reconnaissance et d'humilité".

La Nouvelle-Calédonie choisit une nouvelle fois la France. Le NON à l'indépendance l'emporte avec 53,26%. Il est en recul de trois points par rapport au premier référendum, dans un scrutin marqué par une très forte participation. Elle approche les 86%. 
Dans leurs réactions les Loyalistes se félicitent de la victoire du NON et ils estiment qu'il faut éviter le 3ème référendum, pour ne pas opposer, encore une fois, les calédoniens.
Les indépendantistes sont satisfaits de la progression du OUI et de la forte mobilisation.
C'est à 9h ce matin, que le président de la commission de contrôle, Francis Lamy doit proclamer officiellement les résultats de ce deuxième référendum.

Dans une intervention solennelle en direct de l'Elysée, Emmanuel Macron dit accueillir le résultat "avec un profond sentiment de reconnaissance et d'humilité".
Le chef de l'Etat déclare que "L'avenir c'est aussi la préparation de la sortie de l'Accord de Nouméa, qui interviendra d'ici 2022 et que nous avons, devant nous, deux années pour dialoguer et imaginer l'avenir. Il évoque un nouveau projet qui sera au cœur des initiatives que prendra le gouvernement dans les prochains jours".