1er round des discussions à Paris

1er-round-des-discussions-a-paris

Premières rencontres à Paris entre Jean Castex et les délégations calédoniennes. Le sénateur Pierre Frogier a déclaré qu'il ne participerait pas aux discussions tant que le gouvernement n'aurait pas arrêté la date du 3ème référendum.

"Nous sommes mandatés pour que ce référendum ait lieu le plus tôt possible" a indiqué le sénateur qui affirme que si ce référendum n'a pas lieu avant l'échéance présidentielle, cela voudra dire que le gouvernement a fait le choix de l'exigence du camp indépendantiste. De leur côté les dirigeants de l'UC affirment qu'ils ne sont pas venus négocier mais écouter ce que la France a à dire. Ils ont remis au Premier ministre la constitution écrite par les indépendantistes en 1987. Jean Castex a reçu tour à tour l'Avenir en confiance, l'Union calédonienne et Calédonie ensemble.



Délégation UC