18% des Calédoniens illettrés

18-des-caledoniens-illettres

Ces chiffres de l'illettrisme sur le territoire ressortent du diagnostic dressé depuis le début de l’année par le FIAF, le Fonds Interprofessionnel d’Assurance Formation, qui restituait ce matin ses travaux à l’hôtel Nouvata.

D'après la définition, "L'illettrisme est l'état d'une personne qui a été instruite (par scolarisation ou un autre moyen) mais qui ne maîtrise pas ou plus la lecture, l'écriture et le calcul. L'illettrisme est une forme particulière de l'analphabétisme.". 

Le taux de Calédoniens touchés par l'illettrisme atteint 18% en moyenne. Sur la totalité des illettrés, 65% résident en Province Sud, 24% dans le Nord et 11% dans les Iles. 

A titre de comparaison, en métropole le taux est de 7% (d'après une enquête de l'INSEE réalisée au début des années 2010). Et dans l’Outre-Mer, la part d’illettrisme en Calédonie est quasi-similaire à la Guadeloupe, il est légèrement plus faible en Martinique avec 15,6% et à la Réunion avec 14,7% en revanche il est beaucoup plus élevé en Guyane avec 26,9% ou encore à Mayotte avec 49,5%, presque une personne sur deux. 

Même si cela engendre des difficultés dans la vie de tous les jours et surtout au travail, 20% des salariés calédoniens sont concernés. Pour vaincre du mieux possible l’illettrisme, le FIAF entend former des formateurs, mettre en place des parrains, marraines, au sein des sociétés pour accompagner les personnes en situation d’illettrisme mais aussi aider les chefs d’entreprise à faire ce diagnostic au sein de leur structure.